Le quinzième Congrès mondial de la médecine chinoise, organisé par la Fédération mondiale des sociétés de médecine chinoise WFCMS, s’est tenu à Rome en Italie les 17 et 18 novembre 2018.

Des représentants d’organisations de médecine chinoise, originaires de pays et de régions des cinq continents, ont discuté du développement de la médecine chinoise à l’international. Sur le thème « La médecine chinoise se mondialise pour construire un avenir commun pour la santé et le bien-être », ils ont annoncé et proposé ce qui suit :

Originaire de Chine, la médecine chinoise est une science médicale qui explore la vie humaine, la santé, la prévention des maladies, le traitement et la réadaptation. Son champ d’application englobe la Pharmacopée, l’Acupuncture, le massage, la nutrition et le qigong. Depuis plus de deux millénaires, la médecine chinoise a apporté une contribution remarquable à la santé et la prospérité de la nation chinoise, mais a également eu un impact positif sur le progrès de la civilisation mondiale. La médecine chinoise a été adoptée dans le monde entier et est maintenant présente dans cent quatre-vingt-trois pays. En conséquence, la médecine chinoise a été enrichie et développée pour jouer un rôle important dans le maintien de la santé humaine dans le monde.

La médecine chinoise défend l’unité de la santé et de la nature. C’est un système médical unique doté d’une théorie et de nombreuses pratiques qui peuvent traiter un grand nombre de symptômes et syndromes. Cette médecine  permet d’établir un lien entre les principes d’une vie saine et l’évolution de la maladie. La médecine chinoise comprend une différenciation individualisée du syndrome et des symptômes, des principes équilibrés de prévention et de traitement, des méthodes de traitement personnalisées avec des interventions diversifiées et une orientation vers les thérapeutiques naturelles. Elle se caractérise par son efficacité clinique, ses médicaments avec peu d’effets secondaires, ses modes d’utilisation flexibles, son coût abordable, son potentiel d’innovation énorme et ses possibilités de développement.

À mesure que le spectre des maladies humaines connues s’élargit, que les modèles médicaux et les concepts de santé changent et que les affections d’origine iatrogène se répandent, la médecine chinoise offre à la fois une réflexion précieuse et une méthodologie bien établie pour faire face à nos problèmes de santé et à nos maladies. Son innocuité et son efficacité sont de plus en plus appréciées dans le monde entier et ont été reconnues par la population et les gouvernements de nombreux pays comme un atout majeur dans le domaine de la prévention et du traitement de la santé.

L’adoption et le développement internationaux de la médecine chinoise ont ouvert de nouvelles opportunités. La mondialisation économique, la reconnaissance de la valeur de la diversité culturelle et l’apprentissage mutuel entre les civilisations humaines sont plus importants que jamais. Nous reconnaissons que nous partageons tous un destin mondial et que nous devons ensemble construire une communauté mondiale pour le façonner. La médecine chinoise reconnaît et répond à ce défi. Nous affirmons la nécessité d’une diffusion plus étendue et complète de la médecine chinoise à l’échelle internationale, de l’amélioration continue de la qualité et du niveau des soins de santé fournis, ainsi que d’une reconnaissance plus large de la base scientifique et de l’efficacité du traitement de la médecine chinoise. Pour atteindre ces objectifs, la reconnaissance et l’adoption de la médecine chinoise au sein des systèmes médicaux et de santé de tous les pays et de toutes les régions doivent être vivement encouragées, son rôle au service de la santé de la population mondiale continuant de se développer.

La diffusion et le développement internationaux de la médecine chinoise sont entrés dans une nouvelle période historique avec de nouveaux défis qui créent de nouvelles exigences pour le développement.


Réunis pour le quinzième Congrès mondial de la médecine chinoise, nous appelons tous les organismes professionnels et praticiens de la médecine chinoise à reconnaître notre héritage et nos obligations vis-à-vis de celui-ci, ainsi qu’à préserver l’intégrité des théories et des principes de la médecine chinoise tout en innovant et en nous développant. De cette manière, nous continuerons à promouvoir la médecine chinoise dans le monde entier pour le bénéfice de tous.

Nous appelons tous les praticiens de la médecine chinoise et les organismes professionnels à adopter les principes et pratiques suivants :

Répondre à l’objectif de
« couverture sanitaire universelle » et soutenir les stratégies de l’Organisation mondiale de la santé en matière de médecine traditionnelle, en utilisant pleinement la médecine chinoise, et en contribuant ainsi à la promotion de la santé humaine et à la réalisation d’une meilleure vision de la santé pour tous.

Adopter une législation dans tous les pays pour garantir le statut juridique de la médecine chinoise et des praticiens en médecine chinoise, pour protéger la propriété intellectuelle des professionnels en médecine chinoise et pour intégrer la médecine chinoise aux systèmes de services médicaux et d’assurance.

Promouvoir la normalisation de la médecine chinoise et la mise en place d’une norme internationale de médecine chinoise, incluant diagnostic et traitement, tout en améliorant constamment le niveau de la médecine chinoise.
Élever les études académiques et appliquées de la médecine chinoise, en respectant les connaissances traditionnelles et en encourageant l’innovation et l’application de nouvelles connaissances, afin de tirer pleinement parti des avantages uniques de la médecine chinoise dans la prévention, le traitement et la réhabilitation de maladies courantes et complexes.

Renforcer l’éducation et la formation en médecine chinoise dans les établissements d’enseignement supérieur, en mettant l’accent sur l’évaluation des praticiens en médecine chinoise et en optimisant la pratique pour répondre aux besoins des services de santé mondiaux.

S’engager dans la diffusion des connaissances en médecine chinoise et de la valeur culturelle dans le développement de l’environnement social afin d’intégrer la médecine chinoise à la culture locale de différents pays.

Renforcer la communication internationale en médecine chinoise afin de promouvoir le prestige universitaire de la médecine chinoise, de plaider en faveur d’une pratique interprofessionnelle et d’une meilleure intégration de la médecine chinoise et de la médecine moderne, d’appuyer la recherche multidisciplinaire et de participer activement à l’amélioration de la gouvernance mondiale de la santé.

Soutenir l’initiative « Belt & Road » du gouvernement chinois visant à maximiser le rôle de la médecine chinoise dans l’amélioration du bien-être des personnes et la promotion de la communication internationale, afin de contribuer à la création d’une communauté mondiale de la santé humaine.

Fortifier la solidarité internationale des praticiens de la médecine chinoise et des organismes professionnels afin de créer un consensus, une cohésion, une inclusivité et une unité autour d’objectifs communs.

Formaliser la reconnaissance internationale de la médecine chinoise en célébrant chaque année le 11 octobre comme Journée mondiale de la médecine chinoise.

La santé est une aspiration commune à toute l’humanité. Le monde a besoin de la médecine chinoise dont il peut et doit tirer profit. Réunis pour le quinzième Congrès mondial de la médecine chinoise à Rome, nous appelons tous les praticiens de la médecine chinoise et les organismes professionnels du monde entier à participer à cet effort collectif visant à inaugurer une nouvelle ère de bienfaits pour la santé humaine grâce à la médecine chinoise.